Search
  • Tantracoeur

Certains hommes dépassent les limites proposées...

Updated: May 20

Le cadre en stage :

Force est de constater que c'est vrai, il est très souvent nécessaire de cadrer les choses.

Beaucoup d'hommes viennent avec l'envie, l'idée, que les stages de tantra sont un lieu, un espace où ils vont pouvoir faire des rencontres, où ils vont pouvoir "toucher".

Des prédateurs, disent certaines femmes.


Alors oui, je crois que beaucoup d'hommes peuvent avoir des comportements ou des énergies de prédateurs. Je ne dirais pas qu'ils le sont foncièrement. Mais que leurs manques, leurs blessures les mettent en état de prédation.

C'est peut être un des axes du tantra: ouvrir l'homme à la vraie rencontre.

Avec lui-même d'abord, avec la femme ensuite.

Et moi, qui suis un homme, en chemin comme tous mes frères, je suis, en tant qu'animateur, responsable.

C'est à dire que je dois veiller à ce que les hommes apprennent le respect de la femme et le respect des consignes. Alors bien sur, pour cela, pour être garant de la confiance que les femmes nous font, il me faut reprendre certains…

Dès que je vois qu'un homme franchit une limite posée ou qu'il a un geste déplacé lors d'un massage, je m’approche et lui murmure à l’oreille à nouveau la ou les consignes.

Ce "recadrage" peut aussi s'appliquer à des femmes qui peuvent aussi aller plus loin que les consignes posées.

Mais c’est mon rôle en tant qu’animateur et en tant qu’homme d’être le garant du cadre. J’ai ce rôle de veilleur.


Je suis le garant, lors de nos stages, de ce respect essentiel. Je m'en sens d'autant plus le garant, que je suis un homme et que moi-même, il m'est arrivé bien sûr d'avoir des énergies, des mots, et aussi des actes prédateurs. Le plus souvent sans m'en rendre compte. Mais par mes seuls manques, mes désirs non maîtrisés, j'entrais dans l'espace de la femme sans y être invité.

Cette notion est essentielle car dans la relation homme femme, c'est à cette dernière et à elle seule que revient la notion d'ouverture et d'offrande.

L'homme ne peut que s'approcher, respectueusement de la femme et attendre que ce soit elle qui ouvre ou non son espace. C'est la femme qui sait. L'homme lui doit se mettre en attente.


la Femme pourra devenir la "serrure" de la porte sacrée et permettre à l'Homme-clé, d'ouvrir cette porte. Ensemble ils pourront enfin franchir cette porte pour entrer dans la vraie relation, dans cet espace relié entre terre et ciel.




67 views

Christine Goury : 06.99.53.31.23 et Patrick Houpert : 07.89.01.68.80

contact@tantracoeur.com

  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn Patrick Houpert/tantracoeur